Séminaire d’ouverture de la septième promotion du Dialogue d’avenir franco-allemand

Europe forteresse ou espace de liberté ? Les débats actuels sur les accords de Schengen ont été l’un des sujets abordés dans le cadre du « Dialogue d’avenir franco-allemand 2013». Les participants ont également discuté de la justice sociale en France, en Allemagne et en Europe, des relations avec l’Islam et de la coopération transatlantique dans la politique de sécurité. Ce séminaire d’ouverture, qui s’est déroulé à Munich du 12 au 14 avril 2013, a réuni la septième promotion du projet, composée de jeunes actifs et doctorants venus de France et d’Allemagne. Des experts français et allemands ont livré leurs analyses sur les thématiques définies et ont répondu aux questions et commentaires des participants du Dialogue d’avenir. A la suite des tables rondes, le groupe a eu l’occasion de visiter une brasserie traditionnelle de Munich et de participer à une visite guidée retraçant le rôle du national-socialisme et de la résistance à Munich.

Le Dialogue d’avenir franco-allemand, organisé conjointement par la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP), le Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Institut français des relations internationales (Ifri) et la Fondation Robert Bosch, réunit tous les ans vingt futurs cadres français et allemands. Après l’ouverture réussie du Dialogue d’avenir vers la région méditerranéenne en 2012, un échange entre le groupe franco-allemand et des participants marocains aura également lieu au Maroc en 2013. Le projet soutient ainsi les échanges avec des jeunes actifs et doctorants de la région méditerranéenne, afin de faire fructifier les acquis de l’amitié franco-allemande auprès d’autres partenaires dans le cadre d’un contexte nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *