Et si… ? Le Dialogue d’avenir franco-allemand élabore une image de l’UE en 2025 – le Royaume-Uni en étant toujours membre

Le sujet principal du dernier séminaire à Bradford où 10 participants britanniques se sont joints à la promotion 2016 concernait l’avenir de l’Union européenne face à un éventuel « Brexit », une sortie du Royaume-Uni de l’UE.

A l’aide de la méthode de réflexion « Foresight », les participants ont développé une vision de l’UE en 2025.

Après un débat intense, les participants ont adopté la vision de l’UE en 2025 avec le Royaume-Uni en tant que membre après le referendum sur le Brexit. Par voie de « visioning », les participants se sont penchés sur la question de la forme et de l’apparence de l’Union en 2025 et ont choisit des sujets à développer : la démocratie, l’adhésion, la politique étrangère et de sécurité commune, la finance et l’économie, la cohésion sociale et le respect de l’environnement ainsi que la mobilité. Les objectifs visés pour chaque sujet se sont traduits par des titres de journaux, tels que « Les citoyens de l’UE peuvent voter dans l’ensemble du territoire de l’UE – quel que soit leur lieu de résidence ». A l’aide d’une cartographie dite « road mapping » des étapes nécessaires à la réalisation des objectifs fixés pour l’année 2025 ont ensuite été déterminées.

Le rapport est le fruit d’un atelier dans le cadre du Dialogue d’avenir franco-allemand, un programme pour les jeunes diplômés français et allemands, organisé par la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (dgap) et le Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Institut français des relations internationales (Ifri) et soutenu par la Fondation Robert Bosch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *