Troisième séminaire du Dialogue d’avenir à Paris

Le troisième et dernier séminaire de la promotion 2018 du Dialogue d’avenir franco-allemand s’est tenu du 11 au 13 octobre à Saint-Ouen (93) en banlieue parisienne. Intitulé « Renforcer la démocratie en Europe », il était consacré aux différents projets du groupe, à une présentation des éléments clés des projets et à une réflexion sur les pistes de réconciliation entre la politique et les citoyens.

Photo: Carole Desheulles

« Qu’est-ce que l’Europe pour vous ? » Après avoir rencontré des citoyens européens de la sphère syndicale, de la jeunesse, du monde rural et des personnes en recherche d’emploi en Suède, en France, en Allemagne et en Belgique, les participants ont dans un premier temps partagé les résultats de leurs projets.*

Sur invitation de Mme Sabine Thillaye (présidente de la Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale, députée), la promotion a ensuite présenté les résultats de ces projets à l’Assemblée nationale devant M. Alain Lamassoure (député européen et ancien ministre), Mme Bettina König (députée, membre de la Chambre régional de Berlin) et Jacques Beltran (conseiller spécial UE du cabinet de la Présidente de la région Ile-de-France). Leurs commentaires et l’échange avec le groupe ont été marqués par la nécessité d’agir en faveur de l’Union européenne et ont témoigné de l’écart, de l’incompréhension et de la déception, entre la politique et les citoyens.

Photo: Carole Desheulles

La découverte de la ville de Saint-Ouen – de son Marché aux Puces via les anciens bâtiments industriels transformés en lieux culturels jusqu’aux projets de développement urbain récents – a suscité des débats sur la position actuelle de l’audonien d’autrefois, sur l’évolution du visage de Saint-Ouen et les possibilités de participation citoyenne de ses habitants.

Suite au deuxième séminaire en Suède et les élections de septembre, les participants ont également eu l’occasion de poursuivre l’échange sur la question du « modèle suédois » avec Elin Andersdotter Fabre de Global Utmaning.

Une rencontre avec le bureau des Anciens (Adafa) a marqué la fin du séminaire.

[*Les résultats des cinq projets seront présentés sur ce site avant la fin de l’année.]