La scène skate | Une participation sociale et moins conventionelle des jeunes

À l’approche des élections européennes de 2019 et dans un contexte de populisme croissant dans de nombreux États membres de l’UE, nous nous sommes interrogés : dans quelle mesure les jeunes français et allemands s’intéressent-ils à la politique ? Sous quelles autres formes d’engagement participent-ils à la société ?
Tous quatre issus d’un milieu franco-allemand et plutôt privilégié, nous étions particulièrement intéressés à nouer des contacts avec des jeunes avec lesquels nous n’aurions sinon sans doute jamais eu d’échanges aussi étroits : adhérents de maisons des jeunes dans des villes ou quartiers généralement considérés comme plutôt délaissés et disposant d’un potentiel de développement particulièrement élevé.
Notre objectif ne consistait pas à mener une étude reposant sur des critères scientifiques. Il s’agissait simplement de discuter et d’en apprendre plus sur nos interlocuteurs.