Dialogue d'avenir franco-allemand

La scène skate | Une participation sociale et moins conventionelle des jeunes

Dialogue d’avenir franco-allemand 2018

Par Franziska Bruttel, Lorenz Heublein, Marie Lafitte et Yiqiao Sun

À l’approche des élections européennes de 2019 et dans un contexte de populisme croissant dans de nombreux États membres de l’UE, nous nous sommes interrogés : dans quelle mesure les jeunes français et allemands s’intéressent-ils à la politique ? Sous quelles autres formes d’engagement participent-ils à la société ?

Tous quatre issus d’un milieu franco-allemand et plutôt privilégié, nous étions particulièrement intéressés à nouer des contacts avec des jeunes avec lesquels nous n’aurions sinon sans doute jamais eu d’échanges aussi étroits : adhérents de maisons des jeunes dans des villes ou quartiers généralement considérés comme plutôt délaissés et disposant d’un potentiel de développement particulièrement élevé.

Notre objectif ne consistait pas à mener une étude reposant sur des critères scientifiques. Il s’agissait simplement de discuter et d’en apprendre plus sur nos interlocuteurs.

Voici toute l’article

Ce contenu est le résultat d’un travail de groupe effectué dans le cadre du programme 2018 du Dialogue d’avenir franco-allemand. Afin de mieux comprendre les raisons expliquant la perte de confiance croissante des citoyens européens dans la politique, les participant.e.s de la promotion 2018 ont réalisé des projets de groupe binationaux. Par ce biais, ils ont rencontré et discuté de la démocratie et de l’Europe avec divers acteurs de la société civile.

Podcast | Syndicalisme : Dépasser l’extrême-droite et l’euroscepticisme

Les mouvements de travailleurs se présentent généralement comme politiquement de gauche et fondamentalement internationalistes. Pendant longtemps, le mouvement ouvrier revendiquait cette conception, en particulier en Allemagne en raison de son passé antifasciste. Il est dès lors d’autant plus étonnant que les syndicats classiques subissent aujourd’hui de la concurrence de l’extrême droite. Nous avons rencontré des acteurs de la société civile en France et en Allemagne pour trouver des éléments de réponse.

Le Podcast (seulement en allemand) par Philipp Abel, Matthias Bunk, Franziska Pénicaut et Charlotte Rault

Voici tout l’article

Nous remercions tout particulièrement la Radio Z Nuremberg pour avoir accepté l’enregistrement de ce podcast dans son studio.

Ce contenu est le résultat d’un travail de groupe effectué dans le cadre du programme 2018 du Dialogue d’avenir franco-allemand. Afin de mieux comprendre les raisons expliquant la perte de confiance croissante des citoyens européens dans la politique, les participant.e.s de la promotion 2018 ont réalisé des projets de groupe binationaux. Par ce biais, ils ont rencontré et discuté de la démocratie et de l’Europe avec divers acteurs de la société civile.

Articles récents

Projet

Le projet en bref

La Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP) et l’Institut français des relations internationales (Ifri) ont lancé le Dialogue d’avenir franco-allemand en 2007 afin d’encourager les jeunes cadres prometteurs. La volonté d’établir un réseau franco-allemand composé de jeunes actifs et doctorants qui ont développé, au cours de leur activité professionnelle ou de leurs études, un intérêt particulier pour le pays partenaire, constitue le cœur de cette initiative, soutenue par la Fondation Robert Bosch.

Association des anciens

L’association des Anciens du Dialogue d’avenir franco-­‐allemand – Alumni des Deutsch-­‐französischen Zukunftdialogs (ADAFA) réunit les anciens participants et les amis du Dialogue d’avenir franco-­‐allemand. Dans le prolongement du programme annuel, il propose à ses membres de rester en contact, ainsi que de continuer à débattre de thèmes franco-­‐allemands et de s’engager pour l’approfondissement des relations entre nos deux pays. Le but de l’ADAFA est la création d’un réseau franco-­‐allemand flexible, dynamique et s’inscrivant dans la durée. Parce que le Dialogue d’avenir est composé de jeunes ou futurs cadres issus de domaines professionnels variés, l’ADAFA est caractérisée par la grande variété de ses membres. Cela fait toute la richesse de notre association et nous permet à la fois d’aborder les problématiques contemporaines sous des angles très divers, mais également de mettre en place nos propres projets, au bénéfice du renforcement de la relation franco-­‐allemande. Nous fondons nos activités sur l’amitié franco-­‐allemande, que tous nos membres connaissent à travers leurs parcours personnels et qui guide notre action.

Publications